ANNEE 2015

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

 23 juillet 2015 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

Cela fait des mois, que je ne vous ai pas adressé les brèves de l'atelier de l'encre nue, c'est le moment d'accueillir la saison estivale et de jouir de ces heures alanguies...

 

Quelques récits, le blog et les fragments poétiques pour observer la douceur et la singularité de cette saison.

 

Vos textes sont les bienvenus, surtout n'hésitez pas....


 

 Fragements poétiques


Masse Cas Rade

Loin de moi l'idée d'un hasard peu enclin

À me donner des chances que je ne peux percevoir

Alors pourquoi attendre qu’arrive demain....

NILLAS

ANNEE 2014

ANNEE 2013

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

1er décembre 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

Cela fait des mois, que je ne vous ai pas adressé les brèves de l'atelier de l'encre nue, en ce 1er décembre, je vous propose une dernière newletter avant l'année prochaine 2014.

Quelques récits, le bog et les fragments poétiques pour observer la douceur et la singularité de cette saison.

 

Vos textes sont les bienvenus, surtout n'hésitez pas....

 

 

L'atelier des petites phrases et des poèmes de Solène

 

 Tous les soirs vers 19 heures je m'assois au bord de ma fenêtre, je regarde le ciel et j'admire, j'admire les différentes couleurs qu'il peut avoir au coucher du soleil.... 

                                          

Solène, le 27 septembre 2013

 

Récits

 

Ataraxie

 

Au début j'avais apprécié ce clochard aimable, souriant, discret, attentif, reconnaissant. En bon professionnel, il savait satisfaire le consommateur de bonnes actions. Nous faisions parfois la queue pour avoir le plaisir de lui donner. Mais ça s'est gâté....

Philippe Fabry, le 13 novembre 2013

 

 

Blog

 

L'incertitude de Novembre

 

Un rideau de pluie irradie l'horizon simultanément et voilà en un clin d'oeil une ronde de parapluies de couleur qui se croisent sans se mouvoir, donnant ainsi une tonalité étrange à la ville, un mouvement désarticulé de ces hommes et ces femmes empressés, dans une course folle...

Corinne Paquin-Correggio

 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

12 avril 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

Le mois d'avril éveille la dimension poétique de la vie, je vous invite à parcourir les haïkus, les petites phrases de Solène et autres récits.

 

 

L'atelier des petites phrases et des poèmes de Solène

 

Il y a un temps,

Quoi qu’il en soit va de l’avant,

Ne te retourne pas (...)

                     Solène Paquin, le 31 mars 2013

 


Haïkus 

 

Le soleil d'hiver

applique sa dorure

sur les arbres nus

Régine DESVOIS

 

Les tiges flexibles des corps

s'amusent à glisser

le vent poudre la neige des ajoncs.

Marie-Claude Lhaoucine

 

 

Suspendue entre deux nuages

      La fleur rêve

                Aux branches nues 

                                              Philippe FABRY

Au soleil couchant 

le moineau sortira t'il

du nid du sapin.

                  Solène Paquin

Saveurs en brindilles

la garrigue en sourdine

d'un lapin en cocotte.

                   Corinne P-C    (...)

Blog

 

Bach Flamenco

 

La scène minimaliste du théâtre Akteon dans le 11e accueille les samedis et dimanches à 18h00, jusqu'au 21 avril prochain, un duo d'artistes : Véronica Vallecillo chorégraphe danseuse flamenca et Sylvain Bernert violoncelliste (...)

Corinne P-C

 

 

Récits

 

Nuits d’été


L’avez-vous déjà entendu ?

Semblable à un murmure, le hululement du hibou détient sa force, teintée d’une tonalité légère et régulière, dans le silence nocturne. Il surgit à son heure tardive, de la profondeur des nuits d’été en Provence (...)

 

 

 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

03 mars 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 


Un nouveau récit de Philippe Fabry intitulé "Leg" vous invite à revisiter la notion d'héritage.

Je continue d'animer le blog de "l'atelier de l'encre nue" à mon rythme...

 

 

Récits

 

Leg


« Moreillois, moreilloises, chers crétins rayonnants, trente ans que je suis votre maire, et, depuis ma naissance peut-être, soixante-quinze ans de lutte contre votre connerie atavique, mélange de crétinisme béat, de mauvaise foi innocente, de myopie satisfaite. »

Assis sur le socle en béton de l'immense croix qui domine Moreille, Pierre Mansart contemple sa ville et lui parle (...)

Philippe Fabry

 

Blog

 

Les Catacombes

 

Une visite quelque peu surprenante dans les anciennes carrières de calcaire de la ville de Paris, au lieu dit "Tombe-Issoire", où chaque pas semble attendre une sentence de la fragilité de la vie humaine, de la nôtre également (...)

Corinne P-C


 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

08 février 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

La rubrique "les apprentis philosophes" termine son itinéraire de penseur en vous présentant cette semaine "LA PHILOSOPHIE AUJOURD’HUI : Où en est-on ?" de Luc FERRY 

Et un récit "nuits d'été" au coeur de l'hiver...

 


Apprentis philosophes

 

"LA PHILOSOPHIE AUJOURD’HUI : Où en est-on ?" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

Luc FERRY


Les valeurs morales sont caractérisées par deux traits fondamentaux : le respect d’autrui et la bonté (ou la bienveillance). Les valeurs « spirituelles » (ou existentielles) touchent aux interrogations sur le sens de l’existence : le deuil de l’être aimé, l’amour, la mort, les séparations, la vieillesse, l’ennui, etc (...)

 

Le 04 février 2013, Patrick Correggio

 

 

Récits

 

Nuits d’été


L’avez-vous déjà entendu ?

Semblable à un murmure, le hululement du hibou détient sa force, teintée d’une tonalité légère et régulière, dans le silence nocturne. Il surgit à son heure tardive, de la profondeur des nuits d’été en Provence. Ignorant sa provenance, vous le rechercherez des soirées durant, avant de pouvoir l'apercevoir. (...)

 

Février 2013, Corinne PC

 


 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

27 janvier 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

La rubrique "les apprentis philosophes" poursuit son itinéraire de penseur en vous présentant cette semaine "La pensée 68" et deux textes de Luc Ferry : "DES THÈSES DE FOUCAULT SUR LA FOLIE À L’ANALYSE DE GAUCHET" et "De l’Éthique de la conviction à l’Éthique de la responsabilité".

Et le blog un texte coloré sur le flamenco...

 


Apprentis philosophes

 

"LA PENSÉE 68 et l'ère du soupçon" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

LA PENSÉE 68


Ce mouvement intellectuel, bien particulier à la France et incarné par des penseurs comme Michel Foucault, Jacques Derrida, Gilles Deleuze, Pierre Bourdieu, Louis Althusser ou Jacques Lacan, connut très vite un rayonnement exceptionnel sur les campus américains, dans les départements de littérature comparée pour l’essentiel, où il fut à l’origine d’une vogue « déconstructrice » (...)


Le 27 janvier, Patrick Correggio

 

 

Le texte du philosophe Luc Ferry dans l'ouvrage "La Pensée 68" - DES THÈSES DE FOUCAULT SUR LA FOLIE À L’ANALYSE DE GAUCHET


Dans « l’histoire de la folie », Foucault se fait l’avocat d’une thèse que Marcel Gauchet et Gladys Swain vont dénoncer dans « la pratique de l’esprit humain » en 1988. 


Marcel Gauchet et Gladys Swain établissent, recherches historiques sérieuses à l’appui, que sur le plan tout simplement factuel, le « grand enfermement », comme le dit Foucault, ne remonte pas du tout au 17ème siècle, à l’émergence de la raison cartésienne qui conduirait à exclure la déraison du fou, mais se situe en réalité beaucoup plus tard, au tournant du 19ème et du 20ème siècle.

 

 

Le texte du philosophe Luc Ferry dans l'ouvrage "SARTRE et l'existentialisme : penser la liberté" - De l’Éthique de la conviction à l’Éthique de la responsabilité


Que signifie, au fond, cette opposition, et en quoi peut-elle nous servir à comprendre ce paradoxe du siècle, cette énigme des intellectuels les plus talentueux s’engageant dans des impasses politiques les plus détestables et évidemment absurdes [en faveur du nazisme comme Heidegger ou en faveur du stalinisme et du maoïsme comme Sartre] ? (...)

 

 

BLOG

 

Flamenco à Paname...

 

L'hiver sévit, la troupe de danseuses flamencas de Lib'Arte s'est resserrée, depuis le mois de janvier, nous ne sommes plus que 7 femmes aficionadas autour de Veronica Vallecillo. Les jeunes hommes ont poursuivi leur route ailleurs, c'est ainsi. (...)

 CPC, Le 26 janvier 2013

 


 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

21 janvier 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

La rubrique "les apprentis philosophes" poursuit son itinéraire de penseur en vous présentant cette semaine Sartre et l'existentialisme : penser la liberté...

Et le blog timidement vous propose un extrait minimaliste du quotidien parisien...


 

Apprentis philosophes

 

Note synthétique

"Sartre et l'existentialisme : penser la liberté" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

SARTRE

 

Jean-Paul Sartre (1905/1980) appuie sa pensée de la liberté comme principe fondamental de l’existence humaine. Son œuvre majeure, « l’Être et le Néant », repose sur une proposition fondamentale, celle selon laquelle chez l’homme, « l’existence précède l’essence ». Pour ce qui est des animaux et des objets, c’est le contraire, c’est « l’essence qui précède l’existence ». Que signifient ces formules ?

 

 Patrick Correggio, le 21 janvier 2013

 

BLOG

 

Un dimanche montagnard


Ce matin, Paris est lumineux, blanc et non plus gris. La quiétude de la ville s'entend de loin, l'avenue Philippe Auguste se plonge dans un mutisme inhabituel. Quelques rares promeneurs et leurs enfants lancent des boules bien fermes, un sourire rieur aux lèvres en courant autour des arbres ou des voitures immobilisés dans un bloc uniforme....

 


CPC, le 20 janvier 2013

 

 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

13 janvier 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous souhaite une année 2013 ancrée dans la réalité des projets et des voyages du quotidien...


La rubrique "les apprentis philosophes" poursuit sa route en vous présentant cette semaine 


 

Apprentis philosophes

 

Note synthétique

"HEIDEGGER : l'illusion de la technique" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

HEIDEGGER


Martin Heidegger (1889-1976), grand philosophe allemand en dépit du caractère désastreux de ses prises de position politiques en faveur du nazisme a exercé beaucoup d’influence sur ses élèves Hannah Arendt, Léo Strauss ou Émmanuel Levinas comme sur Sartre, Merleau-Ponty, Derrida, Foucault, Castoriadis et autres à partir de sa critique du « monde de la technique » et de la « question de l’Être »...


 Patrick Correggio, le 12 janvier 2013

 

BLOG

 

Dans le bois...


Les paons se nichent à la cime des ormes et des platanes du bois de Vincennes, ils nous regardent d'un air altier. J'ignore comment ils grimpent si haut. Le lac Daumesnil plonge nos regards dans un vert d'eau sans nuance. Une légère brume s'évapore de son lit, il fait presque froid ce dimanche matin.


CPC, le 13 janvier 2013

 


 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

07 janvier 2013 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous invite à la lecture des dernières nouveautés...


La rubrique "les apprentis philosophes" poursuit sa route en vous présentant cette semaine FREUD le sexe et l'inconscient. Voilà une nouvelle année qui commence bien...


 

Apprentis philosophes


Note synthétique

"FREUD : le sexe et l'inconscient" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

FREUD


 

L’approche psychanalytique traite de l’angoisse psychologique et psychique alors que la philosophie s’intéresse à l’angoisse existentielle, sentiment qui, quoi que l’on fasse, santé ou pas, est absolument lié à la condition humaine. L’un et l’autre ne se recouvrent pas ni ne s’opposent....

Patrick Correggio, le 07 janvier 2013

 

 

BLOG

 

Hommage parisien à Edward HOOPER...

 

Les galeries nationales offrent une belle rétrospective des œuvres emblématiques et des premiers pas de l'artiste américain à Paris. Le promeneur prend la mesure au fil de l'exposition, de l'influence des peintres impressionnistes français...


CPC, le 06 janvier 2013

 

RECITS


Chimère provençale

 

La ligne intemporelle de cet instant, la ramène au souvenir de ce paysage hors champ.

La cour baignait dans une lumière méridionale, les lauriers roses regorgeaient de fleurs et les chênes blancs étaient en feuilles, dans ce jardin printannier...

 

CPC, le 06 janvier 2013


 

ANNEE 2012

David Paquin, photographe
David Paquin, photographe

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

16 décembre 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous invite à la lecture des dernières nouveautés...


La rubrique "les apprentis philosophes" poursuit sa route en vous présentant cette semaine SCHOPENHAUER entre pessimisme et art du bonheur.


Par ailleurs, une nouvelle contributrice s'initie au haïku, Régine DESVOIS, la lecture en est brève et dense.

 

 

Apprentis philosophes


Note synthétique

"SCHOPENHAUER Pessimisme et art du bonheur" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

 

SCHOPENHAUER


Arthur Schopenhauer (1788/1860), authentique misanthrope qui légua sa fortune à son caniche, publia une œuvre majeure, « Le Monde comme volonté et comme représentation ». Il est le premier philosophe contemporain, précurseur de ceux que Paul Ricœur désignera comme les « philosophes du soupçon » : Marx, Nietzche et Freud.

 

 



 

David Paquin, photographe
David Paquin, photographe

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

08 décembre 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous invite à la lecture des dernières nouveautés...

 

Vous êtes nombreux à apprécier "les apprentis philosophes", je vous adresse donc l'idéal hégélien et sa phénoménologie de l'esprit.

 

 

Apprentis philosophes


Note synthétique

"Hegel et l'idéalisme allemand" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

 

HEGEL


Hegel (1770/1831), qui publiera « La phénoménologie de l’esprit », commence par s’intéresser à la théologie et se passionne pour l’étude du judaïsme et du christianisme avec une préoccupation qui n’est pas directement philosophique : quelle religion pourrait convenir à un peuple libre ? ....

 

 




Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

29 Novembre 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous invite à la lecture des dernières nouveautés...


Vous êtes nombreux à apprécier "les apprentis philosophes", je vous adresse donc la dernière note qui vous initie à la philosophie Kantienne.

 

 

Apprentis philosophes


Note synthétique

"Kant et les Lumières : la raison et la morale" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

KANT


Emmanuel Kant (1724/1804) est considéré comme le plus grand philosophe des Lumières. Son œuvre, dont « la critique de la raison pure », « la critique de la raison pratique » et « la critique de la faculté de juger », est difficile à lire...

 


Blog

 

Jardin citadin

 

Les orangers et les néfliers sont en sommeil en attendant la floraison prochaine, la cour de l'appartement est plus sombre, seules les feuilles luisent sans soleil.

Le gardenia bourgeonne, mais il fait déjà si froid...

 

Les petites phrases de Solène

 

Le cheval meilleur ami de l'homme, de mon point de vue, a besoin d'amour et de respect. Pour moi, la maltraitance des chevaux autant que pour les autres animaux, ce serait comme s'entretuer, nous les hommes...


 

 

David Paquin, photographe
David Paquin, photographe

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

18 Novembre 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue vous invite à la lecture d'une nouvelle d'Yves LEAUTE un nouveau contributeur, enseignant d'histoire géographie à St Etienne et amateur de littératures.


Vous êtes nombreux à apprécier "les apprentis philosophes", je vous adresse donc la dernière note qui vous initie à la philosophie anglo-saxonne.

 

Nouvelles


Il faisait chaud en 76


Au retour de l’école où ma maîtresse s’est à peine étonnée de ma récolte de lichens, je vois des ouvriers s’affairer autour de camions garés dans la cour. Ils portent des tubes, ils portent des planches et ainsi harnachés gravissent comme moi sur les toits. 

 

Apprentis philosophes


"La philosophie anglo-saxonne : la force de l'expérience" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui


Le type idéal ou le modèle de l’utilitarisme (Adam Smith, Henry Salt, Jeremy Bentham, de Mandeville, Stuart Mill, John Rawls, Peter Singer). 


 La finalité ultime de l’existence réside dans la quête du bonheur. L’utilitarisme est un eudémonisme, c’est à dire une vision du monde, dans lequel les humains ont intérêt au bonheur, au plaisir et au bien-être..

 

Blog

 

 L'aube de l'hiver parisien

 

Une constante dans la ville-bohème, les variations de saisons, avec ses teintes boréales, ses nuances de brumes et de crachins. Novembre s'exprime dans une intimité hivernale, les arbres encore fardés...

 

 

 

 

David PAQUIN, photographe
David PAQUIN, photographe

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

Novembre 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue” vous invite à consulter les dernières productions de l’ensemble des contributeurs de l’atelier.

 


Le blog de “l’atelier de l’encre nue”

 

Les nouveaux mondes du chocolat

 

Avis aux papilles avides de gourmandises et de chocolats aussi colorés que gustatifs, un empire digne de Charlie et la chocolaterie. Les plus grands maîtres chocolatiers et patissiers parisiens vous invitent aux dégustations les plus inventives....

 

Corinne P-C, le 2 novembre 2012

 

Apprentis philosophes

 

"DESCARTES : je pense donc je suis" de Luc FERRY - Collection Sagesses d'hier et d'aujourd'hui

 

DESCARTES

Considéré a postériori comme l’inventeur de la philosophie moderne, Descartes a surtout écrit deux œuvres dont le « discours de la méthode » en 1637 et la très courte « méditations métaphysiques » en 1641, dix pages seulement, qui fondent sa pensée : « cogito ergo sum » ou « je pense donc je suis ».

 

 

L'atelier des petites phases 

 

Je sais que parfois c'est dur mais il faut faire le bon choix dans la vie et il faut profiter du choix que tu as décidé pour le transformer en rêve. Profite de cette opportunité et ne la rate pas.

 

Solène, le 1er octobre 2012


 

 

David PAQUIN, photographe
David PAQUIN, photographe

 

Les brèves de l’Atelier de l’encre nue

 

Mai 2012 – Corinne PAQUIN-CORREGGIO 

 

L’Atelier de l’encre nue” vous invite à consulter les dernières productions de l’ensemble des contributeurs de l’atelier.

 


Le blog de “l’atelier de l’encre nue”

 

Festival des arts de la rue 

 

Les espaces urbanisés de la capitale ont chanté, claironné, joué de leurs maux en délire, pour la 15e édition du Printemps des rues du 10e. Dans cet entre-deux tours présidentiel, la parole est donnée aux artistes de la rue, à leur tour d'interroger le sens du politique, de la norme, de l'état de nos mondes en éclats...

Corinne PAQUIN-CORREGGIO, le 28 avril 2012

 

Les récits BREFS

 

Départ

 

Minuit pile ! La sirène retentit.  La voix du commandant - rugueuse et  froide - s'escrime des haut-parleurs, tranchant brièvement la noirceur de la nuit. Elle guide les hommes d'équipages qui s'activent entre les quais et la passerelle…

Christine CARBONNIER, le 08 avril 2012

 

 Les articles

 

La troisième place à une présidentielle est rarement un tremplin 

 

Si la troisième place lors du premier tour de la présidentielle de 2012 n’en finit pas d’interpeller l’opinion nationale et internationale, il est peut-être nécessaire de rappeler ici qu’à une exception près, J. Chirac, cette troisième place fut souvent un sommet plus qu’un tremplin politique…

Patrick CORREGGIO, Paris le 30 avril 2012